Une semaine sous le soleil entre Minorque et Majorque

Après 3 jours à lézarder dans la baie de Fornells, nous mettons le cap sur Mahon.

A peine débarquer, nous rencontrons Tony. Pas Tony le truand ni Tony le méchant ni même Tony Nadal mais Tony le gentil l’ouvrier du bâtiment flânant à ses heures perdues sur le quai en sirotant  une pomada (Gin, citron, glace pilée) Ce même Tony nous véhicula tout droit vers la clé de 36, soit d’un calibre qui ne se trouve pas sous le sabot du premier cheval venu d’un cheval. Quelques pomadas plus tard nous nous quittâmes très bons amis.

Par trop de prudence le capitain ayant engrangé plusieurs embouts, il se trouva fort encombré … et c’est alors que entre en scène le petit gekko qui fit des merveilles et grâce  aux mollets du capitaine aussi.

A nous les calas du sud avant la traversée sur Majorque où le vent sera au rendez-vous dans le pif.

A Pollença baie idéale, nous rencontrons deux Sénégalais serveurs de leur métier qui nous invitent joyeusement à découvrir leur pays.

D’ici là nous dépassons le cap Formentor pour se rendre sur l’ile du dragon où nous irons demain découvrir ces fameux petits lézards endémiques

Les chevaux de Mahon

notre machine à laver

Cala Mitjana

L’entrée de Porto Soller

l’ile du Dragon

Yara sous spi