Gran Canaria Terre des Guanches

Après une traversée musclée de 73 milles entre Fuerteventura et sa grande soeur Canarienne , Yara se retrouve en sécurité dans le petit port de Pasito Blanco.

Voilà nos trois équipages partis en voiture de loc à la découverte de l’intérieur surprenant de Gran Canaria.

          

Gorges, pics ,monolithes et oasis déclinés dans toute une palette d’ocre de rouge et de brun .

Cactus, grenadiers, palmiers et pins endémiques à foison .

Troglodytes, grottes et tombeaux de lave témoins de la civilisation Guanche disparue au rude contact d’une autre ( vous devinez laquelle..).

Villages perchés, placettes ombragées, belvédères

( ici nommés miradors) et autres points de vue spectaculaires, l’île ne cesse de nous surprendre.

  

Bien sur Las Palmas ne nous a pas vu et son littoral surpeuplé non plus.

On ne s’attendait pas à ça tout de même !     

La réputation des Canaries reste à faire : oubliez l’urbanisation excessive d’une partie de la côte principalement et les séjours alléchants de » certains centres de vacances »et vous découvrirez tout ce que la nature a de plus variée et inattendue sous ce climat.

Reste quelques points de détail comme la gastronomie par exemple.

De ce côté pas de grandes expériences folichonnes .On reste concentré sur du bon poisson frais local , quelques fruits savoureux et des miels de toutes sortes (avocat, palmier et canne à sucre).

Aussi le peu de mouillages confortables qui nous oblige à séjourner dans les ports ne fait pas forcément notre bonheur mais nous y étions en bonne compagnie.

    

Au bout d’une semaine l’appel du large est le plus fort .

Départ à 5h du matin ( croyez pas que c’est toujours fun la voile) en compagnie du Mulon que nous n’arriverons pas à semer malgré tous nos efforts de voileux !

Bref, Ténerife nous voilà, cap sur Santa Cruz .

Une réflexion sur « Gran Canaria Terre des Guanches »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *