Mésaventure à Rodney Bay ou comment se faire une coupe pétard pour la fin d’année.

Il existe des règles en matière de coiffure qu’il est bon de connaître et d’observer.

Quand un jeune coiffeur des Caraïbes, lui même capillairement assez original ( je parle de dreads au sommet du crâne, dressées vers le ciel avec rasage millimétré sur les côtés ) habillé de manière tout aussi farfelue( t.shirt hypermoulant’ jean noir troué près du corps avec ceinturon clinquant et des chaînes dorées à tire larigot), quand cette personne, au visage et sourire avenant par ailleurs, se propose de réaliser le rafraîchissement de votre coupe, armée d’une paire de ciseaux  » fiskars », vous devez immédiatement décliner l’offre et vous sauver à toute vitesse.

Le risque est d’autant plus grand que les échanges se déroulent dans un mélange de créole local, et d’un salmigondi franco-anglais quant aux termes de coiffure, ce qui malgré les mimes appuyés des participantes ne changera rien à la volonté farouche de notre jeune homme de réaliser la coupe du siècle !

En effet Rodney, nous l’avons baptisé Rodney du nom éponyme de la baie où patiente Yara, Rodney donc s’applique tant et plus ,car visiblement il n’a jamais eu entre les mains que des cheveux noirs et crépus . Logique nous sommes à Sainte Lucie , Caraïbe, haut lieu de la culture rasta .

Hélas toute l’application du monde ne suffit pas quand on est muni d’une paire de ciseaux de papeterie .

Pourtant confortés nous l’étions, au vue et au sus de nos deux chérubins du moment, passés le matin même dans ce salon, pour qui la conclusion capillaire fut plus qu’honorable .

Trop tard le mal est fait , la coupe asymétrique et très très originale (au sens littéral du mot) est là !

Nous découvrirons, un peu tardivement que le salon pour dames se planque à l’étage de cet immeuble d’habitation ? Chaque pays possède ces codes, parfois mystérieux, en termes de commerce .

Que nenni, les fous rire occasionnés pendant la longue séance de grand n’importe quoi, concluent de manière réjouissante cette aventure…et puis sous ce climat il paraît que les cheveux ça repoussent plutôt bien!

!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *